Bien s'équiper pour une randonnée à cheval

thumbnail

Qu’est-il important d’apporter en randonnée sans trop charger les sacoches ? Il ne faut prendre que l’indispensable, surtout si une voiture d’intendance suit les randonneurs pour transporter les objets qui prennent le plus de place. Il est judicieux de mettre les objets les plus utiles dans des fontes avant si possible, ou bien dans des sacoches à l’arrière afin d’avoir le nécessaire à portée de main.

 

Comment organiser les sacoches ?

Pour une bonne organisation, il faut mettre les choses les plus lourdes au fond des sacoches et mettre les objets les plus utiles plutôt vers le dessus pour pouvoir les attraper rapidement. Surtout, il faut faire bien attention de ne pas mettre d’outils saillants en contact avec le cheval afin de ne pas le blesser. Pour protéger les appareils électroniques ou bien toute chose qui craint l’humidité, une astuce consiste à les envelopper dans un sac plastique. Ensuite, il faut vérifier que les sacoches soient bien équilibrées pour ne pas avoir plus de poids d’un côté que de l’autre.

Pour la halte du soir, il faut penser à prendre un survêtement en hiver et un short en été ainsi qu’une paire de tongs ou de savates agréables à porter après avoir retiré ses chaussures.  Apporter un vêtement de pluie est important même en été car personne n’est à l’abri d’un orage violent ou d’une averse imprévisible. Par exemple, un poncho imperméable, ne prend pas beaucoup de place, est léger et peut recouvrir le paquetage à l’avant et à l’arrière. Attention cependant aux chevaux qui n’en auraient pas l’habitude puisque le vent peut parfois le faire claquer ce qui peut vite faire paniquer un cheval. Ne pas oublier de prendre quelques affaires de toilette, une petite serviette et du papier WC. Prendre un sac plastique pour mettre le linge sale peut être une bonne idée. En hiver, un bonnet léger à mettre sous la bombe aide à se protéger du froid. Pour finir, une petite brosse et un cure-pieds sont suffisants pour s’occuper d’un cheval avant et après une journée de randonnée.

 

Que mettre dans les fontes ?

Une lampe de poche doit rester à portée de main dans les fontes, de même qu’un appareil photo pour immortaliser le périple. En été, des lunettes de soleil peuvent également y trouver leur place dans un étui rigide aux côtés de la crème protectrice pour se protéger du soleil. En hiver, il ne faut pas oublier d’y mettre des gants pour garder les mains au chaud. De plus, une petite pelote de ficelle ou une paire de lacets ainsi qu’un petit couteau de poche peuvent être utiles pour dépanner en cas de casse et réparer temporairement quelque chose. Pour prendre des notes sur ce que dit le guide, il est possible d’y mettre un petit carnet avec un crayon. Il est également permis de mettre un téléphone portable dans les fontes pour pouvoir prendre des photos et les partager en direct sur les réseaux sociaux !

 

Comment ça se passe à l’arrière de la selle ?

Pour une randonnée à cheval en autonomie, c’est-à-dire, sans voiture d’intendance qui suit le parcours et amène le matériel au gîte étape, il faut prévoir un sac de couchage fixé avec des lanières à l’arrière de la selle. Pour qu’il ne prenne pas trop de place, il faut le rouler en le serrant bien puis le mettre dans un sac étanche que l’on appelle « boudin ». En ce qui concerne les vêtements à porter, cela dépend de la saison et de l’endroit où se trouve la randonnée. Par exemple en été, une chemise fine permet de se protéger contre les ronces, du soleil et des moustiques et en hiver un bonnet léger à mettre sous la bombe et des gants servent à se protéger du froid. De grandes poches sur vos vêtements s’avèrent pratiques pour stocker des objets si les sacoches sont pleines. Il est toujours utile de demander des conseils à un guide de tourisme équestre pour être sûr de ne rien oublier avant de partir en randonnée.

 

Ainsi bien équipé, il est plus aisé de profiter pleinement de l’aventure quel que soit la saison et les lieux parcourus!

 

Photographie de E.Minodier et M.Creusot

 

Autres articles sur le même thème :

Que faut-il reviser pour le Galop®2 ?

Que faut-il reviser pour le Galop®2 ?

Pour obtenir son Galop ®2, un cavalier doit réussir deux tests

Des vacances à cheval

Des vacances à cheval

Des vacances à cheval ce sont des souvenirs, du plaisir, et beaucoup de découvertes

Que faut-il reviser pour le Galop®4 ?

Que faut-il reviser pour le Galop®4 ?

Pour obtenir son Galop ®4, le cavalier doit réussir plusieurs tests.