L'accès à des zones particulières

thumbnail

En forêt

La libre circulation à cheval en forêt dépend du chemin emprunté.  Dans tous les cas, circuler à l’intérieur des peuplements forestiers est strictement interdit par le Code forestier.

Les voies publiques sont ouvertes à tout le monde y compris les chevaux, néanmoins certaines peuvent avoir un arrêté interdisant les cavaliers pour des raisons environnementales ou de sécurités. Dans ces allées il faut appliquer le code de la route notamment lorsque l’on y croise d’autres usagers. En ce qui concerne les voies publiques on peut y circuler uniquement si les propriétaires l’autorisent.

 

Les littoraux

Ce sont les communes qui réglementent généralement l’accès aux espaces littoraux en vertu de leur pouvoir de police. Avant de s’y aventurer ou pour avoir des informations, il faut contacter la mairie de la commune où se trouve l’espace naturel ou la Direction régionale de l’environnement et du logement, DREAL.

L’accès d’un littoral avec un cheval peut être soumis à :

  • Une interdiction totale.
  • Une autorisation de circulation pour certaines heures de la journée ou bien en fonction de la période de l’année.
  • Une autorisation de passage permanente.

À certains abords de plage il est possible de rencontrer un panneau indiquant les horaires d’autorisation de circulation des chevaux ou bien leur interdiction. De manière générale, l’accès des cavaliers sur une plage est limité aux horaires de marée basse et de faible affluence afin d’éviter tout type d’accident, notamment avec les baigneurs en période estivales.

 

Les biotopes

Des aires géographiques délimitées pour protéger certaines espèces ou été créés. Elles sont caractérisées par des conditions spécifiques et hébergent une faune et une flore appelée biotopes. C’est pourquoi ces zones peuvent faire l’objet d’arrêtés de protection qui sont mis en place par le Préfet. Ils ont pour but de réglementé ou interdire certaines activités afin de prévenir la disparition de certaines espèces. Les pratiques sportives et de loisirs peuvent être concernées.

 

Les parcs nationaux

Avant toute planification de randonnée dans un parc national, il est obligatoire de consulter la charte ou le site internet du parc. Il peut y avoir une réglementation spécifique notamment au « cœur » du parc où la circulation de toute forme de public est parfois interdite.

Comme exemple, le parc des Cévennes est accessible aux cavaliers et contient 400 kilomètres d’itinéraires balisés. Pour plus d’information sur ce sujet, rendez-vous sur le site internet des parcs nationaux.

 

Le PDESI

Le PDESI est le plan départemental des espaces, sites et itinéraires. Celui qui est relatif au sports de nature recense les espaces, sites et itinéraires où s’exerce l’ensemble des sports de nature. De plus, il inclut le plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée, PDIPRLes itinéraires inscrits dans ces plans peuvent emprunter des voies publiques ou privées. Ce sont des voies très protégées, même celles qui n’accueillent pas des pratiques sportives. Tout itinéraire qui est supprimé du plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée doit obligatoirement entraîner une proposition d’un itinéraire de substitution.

 

 

 

Photographies de Simon Bourcier

Autres articles sur le même thème :

Les disciplines équestres

Les disciplines équestres

  En équitation, il existe un grand nombre de disciplines différentes. Elles sont variées et offrent à chaque cavalier de multiples choix de projets sportifs. Une discipline équestre est forcément...

Les diplômes de tourisme équestre

Les diplômes de tourisme équestre

La Fédération Française d’Équitation a mis en place des diplômes officiels de tourisme équestre. On retrouve les Galops de pleine nature, les brevets de randonneurs et les Certificats de connaissances....

Que faut-il réviser pour le Galop® 3 ?

Que faut-il réviser pour le Galop® 3 ?

Pour réussir son Galop® 3, il faut passer plusieurs tests. Des tests de pratique (Saut d’obstacle - dressage ..) et un test théorique.