L'accés à la forêt à cheval

thumbnail

Chemin public, chemin privé

Il existe deux types de chemin de forêt.

  • Les chemins privés qui sont strictement réglementés par leurs propriétaires et sont souvent fermés à la circulation du public. Pour pouvoir s’y balader, le propriétaire doit avoir donné son accord ou bien les chemins doivent être inscrit au PDIPR. Les chemins de forêt publics appartiennent à des collectivités territoriales comme par exemple une commune ou un département et sont ouvert à la circulation.
  • Les forêts domaniales ou forêts de l’État, sont gérées par l’Office National des Forêts (ONF) qui a pour objectif d’assurer la gestion durable de ces forêts. De ce fait, elle est en capacité de sanctionner toutes conduites contraires au code forestier. Par exemple, à la suite de mauvais comportements de cavaliers envers celui-ci, une dirigeante de centre équestre c’est vu attribuer une amende de 400€ pour s’être écartée des chemins prévus à sa randonnée ce qui a causé le piétinement d’une espèce protégée.

 

Bien se renseigner sur les chemins à emprunter

Avant d’accéder à une forêt à cheval, il faut préalablement vérifier qu’elle est accessible aux chevaux. Il faut également bien se renseigner sur la libre circulation ou non des chemins. Certains chemins appelés piste cavalière ou allée cavalière sont exclusivement réservés aux cavaliers mais ce n’est pas le cas de tous. Par conséquent, pensez à regarder si d’autres usagers ont accès à ces sentiers, tel que les pédestres ou les cyclistes, afin de pouvoir cohabiter avec ces derniers. En l’absence de marquage, vous devez rester prudent et vigilance car ce manque ne vous exonère pas de votre responsabilité en cas d’accident. Pour plus de détails, vous pouvez vous renseigner auprès du CDTE, CRTE, ONF ou bien auprès de votre mairie.

 

Attitude du cavalier et du cheval

Pour traverser une forêt à cheval, le cavalier doit être capable de maîtriser son cheval et d’anticiper la réaction des autres usagers. Il doit également faire preuve d’une bonne attitude à cheval, comme par exemple ralentir quand il croise d’autres randonneurs tout en restant polie et courtois. Il ne faut pas hésiter à se munir de vêtements de couleur fluo lorsque la luminosité est faible afin d’être visible de tous et de ne pas surprendre les autres promeneurs.

 

 

Autres articles sur le même thème :

Que faut-il reviser pour le Galop®2 ?

Que faut-il reviser pour le Galop®2 ?

Pour obtenir son Galop ®2, un cavalier doit réussir deux tests

Des vacances à cheval

Des vacances à cheval

Des vacances à cheval ce sont des souvenirs, du plaisir, et beaucoup de découvertes

Que faut-il reviser pour le Galop®4 ?

Que faut-il reviser pour le Galop®4 ?

Pour obtenir son Galop ®4, le cavalier doit réussir plusieurs tests.