Pratiquer l'équitation avec la bonne assurance

thumbnail

La pratique de léquitation est une discipline riche en sensations. Elle propose de nombreuses activités adaptées à tous les cavaliers. Pour être certain qu’aucun imprévu ne perturbe ces moments de loisir, des assurances sont là pour vous protéger grâce à la licence FFE.

Comment ma licence me protège t-elle ? 

La licence de la Fédération Française d’Equitation comprend une assurance Generali. Vous n’avez aucune démarche à effectuer ni aucun supplément à payer, en plus du coût de la licence, pour en bénéficier.

Lorsque vous êtes licencié de la FFE, vous êtes donc automatiquement protégé(e) lorsque vous pratiquez l’équitation dans le cadre d’une discipline reconnu par la FFE de la randonnée au saut d’obstacle en passant par le trec ou le dressage.

Cette assurance est valable lorsque vous montez dans le cadre d’une activité encadrée par un club ou à titre privé (Une activité professionnelle ou rémunérée est exclu).

Vous êtes également couvert(e) lorsque vous êtes à bord d’un véhicule hippomobile tel qu’une calèche ou un sulky que vous soyez meneur ou que vous soyez passager.

En plus, cette assurance est valable dans le monde entier tant que vous êtes licencié(e).

 

QuelLEs sont les garanties couvertes par l’assurance de ma licence ?

L’assurance Generali incluse dans la licence FFE comprend plusieurs garanties, des éléments pensés pour vous accompagner dans un maximum de situations lorsque vous pratiquez l’équitation.

La garantie Responsabilité civile permet de rembourser les dégâts que vous pouvez causer accidentellement à autrui lorsque vous pratiquez l’équitation en cas de faute de votre part. Imaginons par exemple que l’équidé que vous montez donne un coup de sabot dans une voiture lors de votre promenade, l’assurance indemnisera les dommages occasionnés au vehicule.

En cas d’accident impliquant une autre personne, la garantie Défense recours peut prendre en charge une partie ou l’intégralité de vos frais de défense.

Si vous faites une mauvaise chute, l’assurance est là également pour rembourser vos éventuels frais médicaux, pharmaceutiques, dentaires et hospitaliers si nécessaire. Si cette mauvaise chute vous arrive à l’étranger, votre rapatriement vers la France peut également être pris en charge.

Enfin, si malheureusement un drame devait arriver, l’assurance peut également verser à l’assuré ou à un bénéficiaire désigné un capital en cas de décès ou d’invalidité permanente.

Comment puis-je être encore mieux protégé(e) ?

Si vous souhaitez bénéficier d’assurances complémentaires, il est possible de souscrire d’autres contrats auprès d’Equi#Generali. Ces assurances peuvent par exemple protéger votre cheval si vous êtes propriétaire d’équidé.

Mais vous pouvez aussi prendre votre sécurité en main en révisant certaines règles de prévention. Equipez-vous correctement et assurez-vous de bien vous comporter en présence d’un équidé. Vous trouverez par exemple des informations utiles sur le site de Generali.

 

Autres articles sur le même thème :

Les règles de circulation des cavaliers

Les règles de circulation des cavaliers

Comme pour tous les usagers de la route, les cavaliers doivent respecter des règles de circulation que ce soit sur des voies de circulation ou sur des chemins privés.

Randonner à cheval en hiver

Randonner à cheval en hiver

Il n’est pas question de laisser en cheval en box même lorsque le temps change et que le froid s’installe. Il a lui aussi besoin de faire fonctionner ses muscles même en hiver ! Comme les températures...

Les concours

Les concours

  Comme la plupart des sports, l'équitation se pratique également en compétition. Les concours équestres existent pour chaque discipline. Ils permettent aux cavaliers de prouver leurs capacités...