Soins à faire soi-même à son cheval

thumbnail

Prendre soin des tendons du cheval

Les tendons du cheval sont fragiles, surtout ceux des antérieurs. Le matin avant le départ et le soir après l’arrivée, il faut vérifier que les tendons ne soient pas engorgés. Quand un cheval dort en box, il se peut que les tendons soient légèrement enflés le matin comme le cheval est resté immobile pendant un certain temps. Ils doivent normalement dégonfler quelques minutes après le départ en randonnée. Pour bien entretenir les tendons du cheval, il faut les doucher longuement ou bien faire un bain prolongé des membres.

 

Une bonne douche !

Pendant la halte et surtout s’il fait chaud, il est conseillé de doucher le cheval, cela lui fera du bien au moral et à ses muscles. Il faut mettre de la pression dans le jet d’eau ou bien frotter avec la main ou une éponge pour bien enlever les impuretés. Le cheval aura surement envie de se rouler après une bonne douche ! Pour qu’il ne prenne pas froid, éviter de le laisser à l’ombre ou dans un courant d’air après l’avoir douché.

 

Vérification générale

Une fois l’équidé dessellé, il faut soigneusement vérifier qu’il ne présente pas de blessure, notamment au niveau des membres et de l’endroit où se trouvaient la selle et les sacoches. Un point important est de bien regarder que le poil ne soit pas usé où il porte la selle. Une selle mal adaptée au dos du cheval cause de nombreux dégâts comme par exemple une gonfle au niveau du garrot, c’est-à-dire, un décollement de la peau qui se manifeste sous forme de boule apparente. Le passage de sangle peut également être abîmé à cause des frottements de la sangle, il faut aussi y faire attention. Certains chevaux se retiennent d’uriner ce qui n’est pas bon pour leur santé. Pour les aider à se détendre, il est conseillé de les faire marcher sur de la paille ou sur de l'herbe, mais surtout pas sur une surface lisse parce que les chevaux n’aiment pas les éclaboussures !

 

Vérifier la ferrure

Il est impératif de vérifier la ferrure du cheval avant de partir en randonnée mais aussi en rentrant le soir. Il faut s’assurer que les fers ne soient pas trop usés et qu’ils soient bien fixés sur le sabot. Pour vérifier qu’ils sont bien fixés, il suffit d’essayer de soulever les branches, elles ne doivent pas décoller. Pour vérifier que les rivets sont bien rabattus contre la paroi du sabot, il faut tout simplement passer ses doigts dessus. Ces gestes permettront de vérifier que les fers sont en bon état puisqu’un fer usé a les têtes de clous qui peuvent passer à travers.

 

S’assurer que le cheval ne soit pas déshydraté

Un cheval qui fournit de gros effort et qui ne boit pas suffisamment, peut perdre le réflexe naturel de la soif, c’est ce que l’on appelle la déshydratation. Pour savoir si son cheval est en déshydratation, il faut prendre un pli dans l’encolure du cheval et le soulever. Un cheval bien hydraté à sa peau qui se remet à plat et le pli disparait 2 ou 3 secondes après. Si le pli ne s’enlève pas, c’est que le cheval est en déshydratation. Dans ce cas il faut vite prévenir un responsable parce que le cheval a besoin de soins très rapidement.

 

Vérifier l’état général du cheval

Un cheval au repos doit respirer de façon régulière et son rythme respiratoire doit revenir à la normale. Afin de s’assurer de son bon fonctionnement, il faut se placer derrière le cheval et observer pendant trois à quatre minutes les mouvements de ses flancs. Il est aussi possible de positionner sa joue près des naseaux du cheval et sentir son souffle. Ensuite il faut le comparer avec celui des autres chevaux tout en sachant qu’ils ne récupèrent tous de la même manière après un gros effort. Pendant la randonnée, il faut veiller à ce qu’il ne transpire pas plus que les autres parce que cela voudrait dire qu’il est épuisé. Dans ce cas il faut vite prévenir le guide.

 

 

 

Autres articles sur le même thème :

Les plantes toxiques

Les plantes toxiques

  Avec la belle saison c’est toujours agréable de partir se balader à cheval. Mais attention au pré ou en promenade il arrive que votre monture ait envie de grignoter. Il faut donc faire attention...

Les races de chevaux

Les races de chevaux

  Il existe de nombreuses races de poneys et chevaux.   Les poneys sont des animaux de moins d’1,48m, on retrouve, entre autres : le Connemara, le Dartmoor , le Falabella, le Fjord, le Haflinger,...

Propriétaire d’équidé, pourquoi s’assurer ?

Propriétaire d’équidé, pourquoi s’assurer ?

Devenir propriétaire de son équidé est par bien des aspects la concrétisation d’un rêve désiré depuis de nombreuses années. C’est la possibilité de développer une relation unique entre l’humain...